Si peu

J’habite un lieu
sans existence réèlle
ni relevé topographique ni imaginaire
ne peuvent le localiser

aucun recoin du monde
connu ou inconnu

pour lui donner ne serait-ce qu’un peu de vie

      cc

Publicités

Haïku

Une araignée
tisse une première toile
maison nouvelle
 
cc

Alain Bashung

C’est avec beaucoup, beaucoup de peine que j’apprends le décès d’Alain Bashung, le 14 mars 2009, suite à un cancer des poumons.
Il restera celui dont les mots et la musique ont accompagné nombre de mes nuits.
Salut Alain.
 
Extrait « La nuit je mens« : http://video.paroles.net/clip/19182

Catherine Boudet

Quand le matin a ouvert sa porte
 
 
Elle avait une classe folle, le bleu du ciel au bord des lèvres. Mais le bleu du ciel me direz-vous ne suffit pas contre la folie des hommes. Elle est partie quand le matin a ouvert sa porte et elle a dit : je vous vois venir muette mais je n’ai pas cette urgence archaïque des oeuvres à piller. Solaire clémence ou saison de paille, je déserte pour de bon le désert de vos sens. Dans ce monde de limites je me fraie un regard, à travers le désert de vos coeurs dont l’écorce est tombée.
 
Catherine Boudet
04 mars 2009

Follow Christophe Condello on WordPress.com