Poème pour Ai Weiwei

N’oublions jamais
le 03 avril 2011
cette date presque anonyme
chaque jour
peut-être le même
s’il n’y a pas d’hier
ou de demain

Un peuple n’est pas un peuple
sans mémoire
ni le choix
d’oublier
chaque moment d’oubli

Une place sans larme
dans une ville immense
et vide
de traces des étudiants écrasés
par des chars de métal froid

Afin d’exister
vraiment
nous devons tous
nous souvenir
de la disparition
d’Ai Weiwei

Poème inspiré du poème « oublions » d’Ai Weiwei
enlevé par les autorités chinoises le 03 avril 2011 et disparu depuis
Christophe condello
13 avril 2011

Publicités

Follow Christophe Condello on WordPress.com