Journée internationale des femmes

Vous:

Nous

n’avons pas de nom

encore propre

mais

nous

ne pouvons être

déjà

réellement

sans Vous

plus

qu’une parole

dans les rafales

de feuilles arrachées

aux arbres

à peine

une empreinte

sur la pureté

de mars enneigé

rien

que les pas

du monde

en éveil

dans vos yeux

Vous

transformez l’aube

en un voyage

infini

Christophe Condello
08 mars 2012

Publicités

Follow Christophe Condello on WordPress.com