Anne Perrin


*

Demain pour le ciel je ferai nuance

une palette de rouges sur fil du tendre

à trop couvrir on noie les attentes

il faudra un peu de transparence

pour éteindre les noirs du silence

je rendrai justice à ta patience

et de m’étendre auprès de toi

sera le plus beau des souvenirs d’enfance

qu’il t’en souvienne de nos heures d’errance

à battre les blés de nos joies

à respirer l’insouciance

*

Une caresse est geste

d’amour infini

où les cris sont murmures

dans l’élégance de la patience

La question demeure

en suspend de lèvres

voudrais-tu de ma fièvre

Un mot pour dire

l’étendue des cimes

quand la mer épouse

la dernière falaise

Une caresse est un immense

cri pour l’espoir

à donner au monde

de quoi se retrouver

dans la paix des cœurs

Loin des illusions

l’amour répare le monde

et sauve la vie.

*

Ce calme

dans la nuée du soir

cet engouement

à la faveur de tes bras

cet élancement

en tes lèvres chaudes

Où nul n’accède

sans la ferveur

du sentiment

Cette peau

que tu offres

aux dénuements

les plus sincères

Ce grain de voix

me vibre

et nous chantons

nos émerveillements

Ce miel de fleur sauvage

écume notre union

en d’indicibles frissons

Cette fragilité

de l’immensité

dans l’espace

de nos âmes

À se reconnaître

d’entre tous

parmi les soupirs

conjuguant les désirs

L’être alors

ne peut que jouir

dans l’étonnement

de l’instant

où tout ne fait que durer.

*

Anne Perrin est née le 15 mars 1966 à Genève. Technicienne de théâtre, assistante de réalisation, auteure et réalisatrice de films, elle obtient son diplôme de l’Ecole Supérieure des Arts Visuels de Genève en 1991. La nouvelle The Nana a été publiée dans un recueil Le dos de la cuiller aux éditions Paulette en novembre 2013, à  Lausanne. « Lui dit-elle » est son premier recueil de poésie.

1 commentaire (+ vous participez ?)

  1. raysielavie
    Mai 06, 2022 @ 06:44:11

    Merci beaucoup Anne Perrin d’écrire de si beaux vers…. Vos mots sont légers comme un vol d’oiseaux au printemps venu, ils nous racontent avec une tendre fluidité les beautés de la vie!

    Bravo Christophe pour ton implication envers la poésie!

    Aimé par 1 personne

    Réponse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Follow Christophe Condello on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :