Virginia Pésémapéo Bordeleau sur Souffle Inédit


Le lien vers l’article ici: https://souffleinedit.com/agenda-culturel/riche-de-differences-par-virginia-pesemapeo-bordeleau/?fbclid=IwAR0C0B9d0YmUscoOEfldJ86dBJTdhJoK2SP0oiu0yuE96nTA4oPkusjaKv8

« Riche de différences » par Virginia Pésémapéo Bordeleau

   Souffle Inédit  Virginia Pésémapéo Bordeleau

Riche de différences par Virginia Pésémapéo Bordeleau

Poème de VIRGINIA PESEMAPEO BORDELEAU
UNE VIE A PEINDRE DE VIRGINIA PESEMAPEO BORDELEAU

Je suis le pont entre deux peuples

qu’un accident de parcours

a tendu au-dessus d’un précipice.

Je suis riche de différences,

marquée au fer du paradoxe.

Je suis de blanche et de rouge lignée.

*

Un soupir, un dernier, sur ma défaite

Peu de temps m’aura été donné

Celui de dire, celui de trouver les routes

Qui mènent à soi, à l’autre là-bas

Que je ne connaîtrai pas…

Je ne suis qu’un souffle qui s’éteint

*

Je suis un homme aux mouvements liquides

Une rivière qui se couche en cherchant un nouveau lit, chaque nuit

Je cours vers le fleuve, là-haut, loin vers le nord

Derrière la ligne de partage des eaux…

Les amours comme des bois morts

me griffent le dos

Je dois poursuivre ma vie d’eau, car même si tu me bois

Que tu m’as bu

Je m’échapperai encore et encore…

Tu auras été mon phalène, mon papillon de feu

Brillant au milieu de mes crépuscules

Envoûtant de mystère et de liberté du geste

Toi la beauté, toi la fille de la forêt

À la toison rouge, à la peau couleur de terre

Porteuse à jamais de mon éblouissement

Enfoui en ton ventre doux et affamé de joie…

*

Je rêve. Un homme marche avec des raquettes aux pieds. Il avance péniblement. Sa misère n’est pas causée par la neige, dure, mais à l’état de l’homme lui-même. Le jour décline. Un rêve insolite, comme si la réalité s’y mêlait. Soudain, je me retrouve en lui. J’ai mal et j’ai peur ; une peur mêlée à de la panique. Je me sens gibier. Ma peau se hérisse sous l’effet de la douleur. Dans ma jambe droite, les crocs d’un animal s’impriment et me tirent vers le bas. Je hurle dans mon sommeil.

*

Couché sous les étoiles, j’entends

Une cascade qui coule du firmament

C’est la respiration des feuilles

Si je me couche sous toi

Oh lac, sous tes eaux

Ancré au fond de ton lit

Entendrais-je le halètement des feuillages ?

Ton souffle est-il d’eau ou d’étoiles ?

*

Virginia Pésémapéo Bordeleau

Métisse crie, (père québécois métissé et  mère crie), née aux Rapides-des-Cèdres, Virginia Pésémapéo Bordeleau est peintre et romancière. Bachelière en arts plastiques, elle poursuit une œuvre sensible dans laquelle famille et territoire, animaux mythiques et plantes et rochers forment un monde organique, chargé d’une énergie sans cesse renouvelée. Elle a reçu plusieurs prix pour ses toiles. Elle a publié Ourse bleue (roman, La Pleine lune, 2007), De rouge et de blanc (poésie, Mémoire d’encrier, 2012) ainsi que L’amant du lac (Mémoire d’encrier, 2013), le premier roman érotique écrit par une auteure amérindienne.

Blog poésie

Plus d’informations

Poésie

Le lien vers la petite mise en lumière: https://christophecondello.wordpress.com/2022/08/01/virginia-pesemapeo-bordeleau/?fbclid=IwAR0GNG5Pe-1R7alhBc9xlpWphzo8Ike1bD28rCBOtYIhYEQBwlyTv7wh0Y8

Publicité

2 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Ancre Nomade
    Oct 05, 2022 @ 13:00:38

    Merci de nous faire découvrir ces auteurs bien souvent très singuliers.

    Aimé par 1 personne

    Réponse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Follow Christophe Condello on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :