Richard Séguin par Ricardo Langlois sur Famillerock

Un superbe article de l’ami Ricardo Langlois, comme toujours, qui nous parle de Richard Seguin, sur Famillerock.

Il me fait le plaisir de me citer au côté de si grands noms tels que Richard Seguin, Jiddu Krishnamurti ou Hélène Dorion. Un très bel honneur.

Un immense merci très cher Ricardo.

Le lien vers l’article ici: https://www.famillerock.com/richard-seguin-liens-lieux/?fbclid=IwAR3sGCRl9Zo8HgNYZ4_M2uwnwYPAbuLmRp3JKLefb0uf6zsnLeEv6HxLBCM

Richard Séguin
Album Les liens les lieux
Note: 9/10
Publié le 21 septembre 2022

Adolescent, j’étais rêveur. Enfermé dans ma chambre pendant des heures à écouter de la musique rock, progressive et la musique du Québec. Je vais nommer Récolte de rêves (1) de Richard et Marie-Claire Séguin comme une œuvre fondamentale. Une quête d’idéal pour les jumeaux (le rêve hippie). Apprendre à être conscient.

Avant même l’ère écologique, on parlait du retour à la terre. J’ai fait l’expérience de vivre un an dans une maison dans le bois à Mirabel. Un an avant mon cegep. Prier, méditer, couper du bois. Nous sommes à la fin des années 70. Richard Séguin a rencontré Serge Fiori. L’analyse et l’introspection ont été des fruits d’une expérience qui m’a rendu plus libre dans ma recherche d’une discipline intérieure.

Journée d’Amérique

Entre 1986 et 1988, Séguin a probablement écouté beaucoup Bruce Springsteen. Se battre pour des causes sociales. Désormais son énergie sera une observation authentique des conflits de notre vie quotidienne (2). Le conflit existera toujours. Cette énergie précieuse est toujours en lui. L’énergie d’exprimer, d’écrire, d’être. Sur Journée d’Amérique (1988 ), on retrouve L’ange vagabond, le drame du canadien français exilé. Vous savez la blessure identitaire?

Se réapproprier l’Amérique un peu comme Miron et Jacques Brault avant nous (entrevue à Voir ). Existe- t-il un chemin? Pas vraiment dira Brault dans son recueil Il n’y a plus de chemin (1990 ). Et moi, celui qui écrit ses lignes? Je regarde le fleuve, je parle à mon voisin, j’écris un poème. Mon énergie c’est le quotidien. La lumière du jour. L’observation de toute chose (le soleil, la nourriture, les échanges, les liens avec ma mère, mes ami e.s (3)  J’habite tout l’espace avec mon cœur. Pas moins de 6 simples seront joués à la radio.

Être ici

Pour ses 70 ans, Richard s’offre un voyage, une introspection, un retour à l’essentiel avec la nature et la poésie. Trois beaux textes de notre grande poétesse Hélène Dorion (4).

Il est déjà minuit
Dans la forët du monde
( Un peu de poésie )

On voudrait tout ce qu’on oublie
Tout ce qu’on oublie de l’émerveillement
De l’émerveillement
( On voudrait )

D’être ici, d’être ici
Comme un peu d’immensité
Etre ici toucher la terre
Aimer, aimer être ici

Richard Séguin continue son voyage. Il sait que le temps est précieux et que chaque émotion est une parcelle d’éternité. J’emprunte les mots de mon ami Christophe Condello (5)

Pour son 13e album solo, Les liens les lieux . Le chanteur remonte au royaume de l’Intime. La porte est ouverte comme avec Récolte de rêves. Sa propre vie traverse les eaux, les forêts. Il joue de la guitare acoustique. On dirait deux mains jointes.

Durant 50 ans, il aura expérimenté l’expérience du Sacré. Il chante : Il y a des océans d’épinettes et tous ces lieux sacrés (un texte d’Hugo Latulippe). On aura beaucoup appris avec ses chansons. L’embrasement, le radieux. Une musique lumineuse. Loin de l’ordinateur occidental (Vigneault).

J’ai grandi. J’ai vieilli avec lui. Il inspire cette joie intime. Il a écrit une page importante de l’histoire musicale du Québec.

Notes
1Récolte de rêves paru en 1975.


2Krishnamurti, Le livre de la méditation et de la vie,p. 177
3Krishnamurti, Idem. p. 186.
4. Hélène Dorion est une écrivaine québécoise. Elle a publié plus de trente livres pour lesquels elle a reçu plusieurs prix littéraires dont le prix Mallarmé, le prix du Gouverneur général du Canada, le prix Anne-Hébert, le prix de la revue Études françaises de l’Université de Montréal et le prix Léopold-Senghor. En 2019, elle reçoit le prix Athanase-David, la plus haute distinction accordée par le gouvernement du Québec en littérature.
5Christophe Condello, a écrit plus de 7 recueils de poésie. Rien de plus qu’un écho est un coup de cœur personnel.

Fabriqué au Québec!

Basé à Montréal, Capitale mondiale du rock francophone!

BANNIÈRE: MEL DEE
WEBMESTRE: MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci.

Guy Allix, Territoire du poème

Pour ouvrir le bal de la poésie au

    TERRITOIRE DU POÈME

                                                       animé par  Catherine JARRETT             

                                                       VENDREDI 26 NOVEMBRE 15h30                                                                                

                                         CAFÉ  de la MAIRIE    Place Saint Sulpice  (à l’étage)
                                                                           (consommation demandée)

 nous aurons grande joie à retrouver  Guy ALLIX , notre poète barde et ami,

 qui nous fera partager  dans une 1ère partie  

« Les amis   l’amour   la poésie »,   le CD  tendrement composé par lui, dont il égrènera les notes sur sa guitare et dont les poèmes qu’il a mis en musique seront lus par les poètes présents,

puis  « chantera » ,    dans une 2ème partie

« je suis    Georges Brassens »   le livre qu’il a écrit avec le poète journaliste  Michel BAGLIN   hélas trop tôt parti…       

B R A S S E N S     dont Guy interprétera les chansons au gré de sa fantaisie

                                                                                         ***

Les amis   l’amour   la poésie      

Guy Allix : « un CD dédié à l’amitié… Depuis des années Guy Allix, dans ses récitals lisait ses poèmes et souvent ceux de ses amis mais il chantait aussi, ne vous déplaise, des reprises de ceux et celles qu’il aime (Brassens, Brel, Vian, Esposito, Chelon etc.) et quelques compositions personnelles. Peu à peu des amis lui ont soumis des textes de leurs chansons afin qu’il les mette en musique. Parfois aussi il leur faisait la surprise d’adapter tel de leur poème au son de sa « guytare ». Il en fit aussi des Youtube et trouva que ce n’était pas assez pour l’amitié. Il fallait un cadeau qui tienne bien dans ces mains amies. Ce fut là l’origine de ce CD. C’est une belle tablée d’amis sur des compositions de Guy: Pierre Maubé, Gérard Cléry, Christophe Forgeot, Gérard Mottet, Nicole Laurent-Catrice, Luis Porquet, Marie Rouanet et même une certaine… Catherine Jarrett ! Le chanteur a ajouté deux chansons personnelles et une de la grande Angèle Vannier. C’est l’amitié encore avec la dentelle de notes de Jean-Michel Bourdier, arrangeur, accompagnateur et enregistreur. Jean-Michel, victime du Covid en mars dernier à qui nous dédierons cette présentation… Enfin des poèmes, de Guy cette fois, dits par l’auteur. Oui, les amis, l’amour, la poésie… L’essentiel de la vie !!! »  

Je suis… Georges Brassens (collection « Je suis… », Jacques André éditeur) de Michel Baglin et Guy Allix :

« Non, les deux auteurs de cet ouvrage ne se sont jamais pris pour Brassens, ils l’aimaient trop pour cela. Ce titre est dû à la collection « je suis… » qui publie des biographies à la première personne de personnages célèbres (poètes, philosophes, hommes politiques, scientifiques etc.). À la source de cette aventure : un coup de foudre amical entre les deux auteurs au Printemps de Durcet en 2012. Et les deux nouveaux amis qui vouent une passion commune pour l’auteur de « La mauvaise réputation » décident d’écrire un jour un livre sur la morale libertaire de Brassens. Le projet reste d’abord en sommeil jusqu’à ce que l’amoureux de l’amitié Michel Baglin réunisse autour d’une table à Sète en juillet 2017 une quinzaine d’amis. Bien sûr Michel, et Guy qui a apporté sa « guytare », chantent du… Brassens… et c’est là que Jacques André propose «Vous me feriez bien un Je suis… Georges Brassens tous les deux». Cette fois le projet sera concrétisé. Michel y jettera ses dernières forces avec courage et passion. Cette présentation lui sera dédiée.

Je suis… Georges Brassens, c’est le récit de la vie du poète comme s’il la racontait lui-même, de sa naissance à Sète en 1921 à sa mort en 1981, et les deux comparses ont essayé de retrouver tout à la fois sa truculence et son élégance. Bel exercice de style. C’est aussi l’occasion de faire le point sur la philosophie du bonhomme et son rapport à la poésie, aux femmes, à la musique, à l’anarchisme, à la mort, à l’amour etc. Et le livre reste accessible, même aux collégiens de notre temps qui peuvent retrouver en Brassens un proche. Les manifestations de l’année 2021 ont prouvé que ce centenaire a conservé, et conservera, une sacrée jeunesse ! La liberté ça ne se fane pas ! »

                                                                    *

     Essayiste, nouvelliste, dramaturge et romancier, Michel Baglin, né le 25 novembre 1950 à Nogent-sur-Marne, a vécu essentiellement à Toulouse à partir de 1962 où il a exercé son métier de journaliste après des études de lettres, de nombreux petits boulots et des périodes de chômage.. Michel était un grand et vrai poète, fraternel, généreux dont l’œuvre est faite de chair, de passion, d’exigence et d’amour. C’était aussi un amoureux de  l’amitié et un homme épris de justice. Il est l’auteur d’une trentaine d’ouvrages depuis son premier recueil Déambulatoire, paru chez Chambelland en 1974. Il a eu aussi une grande activité de critique pour partager ses passions livresques, notamment sur le site Texture qu’il avait fondé après la revue papier Texture.

     Admirateur du poète de Sète depuis son plus jeune âge (il est venu dans sa loge à Bobino en 1964), il a jeté ses dernières forces avec une grande passion dans le « je suis   Georges Brassens ». On le sentait dans l’urgence même avant le diagnostic de sa maladie en février 2019. Il a donné beaucoup à cet ouvrage qu’il a juste eu le temps de tenir en main avant son ultime hospitalisation en juin 2019. Il s’est « absenté » le 8 juillet 2019 mais j’entends toujours sa voix chaude et fraternelle dans « l’alcool des vents » et la nuit magique de Sète. Ecrire Je suis… Georges Brassens avec lui était un honneur et un bonheur d’amitié.  Parmi ses dernières publications : 

L’obscur vertige des vivants, poésie (L’herbe qui tremble, 2019)

Les mots nous manquent, poésie (Rhubarbe, 2019)

La perte du réel, essai (Rhubarbe, 2019)

Lettres d’un athée à un ami croyant, 2017 (écrit après les attentats de janvier 2015)

Un présent qui s’absente  (Éd.Bruno Doucey) 2014 

     Né en 1953 à Douai dans le Nord où il a vécu jusqu’en 1968, Guy Allix   a publié une vingtaine de recueils de poésie aux éditions Rougerie, au Nouvel Athanor, aux Editions Sauvages et à l’atelier de Groutel, ainsi que deux albums jeunesse aux éditions Beluga (Coop Breizh). Plusieurs fois Lauréat de l’Académie française, prix Paul Quéré 2017-2018, il est également auteur-compositeur-interprète. Comme un nouveau trouvère, il se produit sur scène dans des récitals de poésie et chansons en  France et à l’étrangerIl est traduit en roumain, italien, albanais, arabe, catalan, breton…  Il réside désormais en Bretagne, terre choisie.   Parmi ses dernières publications :

Poésie : Le sang le soir (Le Nouvel Athanor, 2015),  Au nom de la terre (Les Editions Sauvages, 2018), Oser l’amour suivi de D’amour et de douleur (Atelier de Groutel, 2018), Vassal du poème (Les Editions Sauvages, 2020).

Récit : Maman, j’ai oublié le titre de notre histoire  suivi de Félix, une voix sans paroles (Les Editions Sauvages, 2017).

Essais : En chemin avec Angèle Vannier (éditions Unicité, 2018), Vassal du poème (Les Editions Sauvages, 2020).

Biographie : Je suis… Georges Brassens coécrit avec Michel Baglin (Jacques André éditeur, 2019).

CD chansons et poèmes : Les amis, l’amour, la poésie(autoproduction, 2020).

                                                                      *

                                Le TERRITOIRE DU POÈME   associé à   La clairière de NADINE

fondé par Anne STELL, repris en 2009 jusqu’en mars 2016 par Christian DEUDON et Nadine LEFEBURE

                                                                      *

                                                       Le passe sanitaire sera demandé à l’entrée

T ERRITOIRE DU POEME GUY ALLIX CAFE DE LA MAIRIE 

L’Alhambra par Julie Curly

Une superbe chanson pour une très belle soirée au Rendez-vous du thé.

Merci Julie, Sylvain et toute la gang 🙂

https://www.facebook.com/1037742481/videos/pcb.10222924893044316/410370873995178

https://www.facebook.com/1037742481/videos/pcb.10222924893044316/599320018081891

L’Alhambra

Je choisis mes mots
pour traduire un sentiment
qui est en moi, un trémolo
un ressenti obstinément
les autres regardaient les garçons
j’avais en moi d’autres horizons
j’avais le coeur qui débattait
pour de douces et singulières beautés

est-ce phénoménal
est-ce fondamental
est-ce phénoménal
une fille qui aime une fille

derrière les soirs et les nuits noires
un peu d’ennui, un peu de folie
des envolées exploratoires
une histoire belle et alanguie
dans nos regards autant de vers
que d’éclaircies et coups de tonnerre
nos âmes se déshabillent
une fille qui aime une fille

est-ce phénoménal
est-ce fondamental
est-ce phénoménal
une fille qui aime une fille

depuis des lunes je n’en dors plus
est-ce que le monde m’aimera encore
je crois aux fleurs d’autres vertus
comme le miroir des corps à corps
je désire être celle que je suis
aussi un peu celle que tu es
embrasser ta peau de paradis
ne plus jouer à guerre et paix

est-ce phénoménal
est-ce fondamental
est-ce phénoménal
une fille qui aime une fille

dans tes bras c’est l’Alhambra
et tes yeux m’emmènent aux cieux
nos voyages n’en finissent pas
aux pays vertigineux
j’habite l’ivresse, la volupté
des champs de blé inespérés
nous sommes ce que nous sommes
allons croquer toutes les pommes

est-ce phénoménal
est-ce fondamental
est-ce phénoménal
une fille qui aime une fille
une fille qui aime une fille

Christophe Condello

Souper spectacle de Julie Curly

Julie Curly & Sylvain Deschamps en duo @ Le Rendez-vous du Thé

Wed, Oct 20 @ 6:00PM

Le Rendez-vous du Thé, 1348 Rue Fleury E, Montréal, QC H2C 1R3, Montréal

Pour ce retour en scène, nous vous présentons en duo un HOMMAGE AUX GRANDES VOIX FÉMININES lors d’un souper-spectacle le 20 octobre 2021 à 18h00 @ Le rendez-vous du thé

D’Aretha à Céline, en passant par Janis, Lady Gaga, Diane Dufresne, Ginette Reno ou Adele, la chanteuse Julie Curly promet une soirée qui vous fera redécouvrir les grandes voix pop/rock/folk/soul de la musique contemporaine, des années 60 à aujourd’hui. Sans oublier quelques classiques de groupes comme les Beatles, ou de grands compositeurs comme Leonard Cohen, ayant marqué le monde musical. Avec authenticité et humour, l’auteure-compositrice-interprète montréalaise vous présentera également quelques-unes de ses compositions, accompagnée du guitariste Sylvain Deschamps. Un duo acoustique à ne pas manquer! Contribution volontaire. – 0,00$

Souper-spectacle. Menu du Rendez-vous du thé: https://www.lerendezvousduthe.com/fr/menu

Places limitées! Sur réservations. Appelez au (514) 384-5695 pour réserver votre place !

Depuis 2014, accompagnée de musiciens d’expérience, Julie Curly présente ses « confessions » en chansons, à saveur pop, tirées de son premier album auto-produit comprenant 12 titres francophones (Confessions, 2014). Comme un zèbre dans le désert, le single de l’album, fut entendu dans des radios communautaires (Québec, Ontario, Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse, France, Belgique). Des chansons à texte inspirées par les relations amoureuses et les réflexions sur la vie, qui s’animent sous forme d’histoires, comme des courts-métrages. Julie fait ses confessions au public, tantôt humoristiques, tantôt déchirantes, parfois agrémentées d’anecdotes, mais toujours éloquentes, soulignant l’importance que l’auteure accorde à des textes riches et évocateurs, qui font à la fois sourire et réfléchir.

L’univers de Julie Curly se transpose aussi dans la langue de Shakespeare. C’est le cas de la chanson Can you imagine? (The Killing of John Lennon) où Julie y raconte avec sensibilité l’histoire de sa naissance, le jour de la mort de John Lennon, l’idole de sa mère. En 2015, le vidéoclip de la performance filmée en spectacle s’est mérité un Akademia Music Award (Californie) ainsi que la première position, après plus de 4000 vues sur Beat100 (Angleterre). En novembre 2015, Julie lance son premier single radio anglophone Silk Stocking District. Une chanson moderne et dynamique, à saveur féministe, dont le vidéoclip fut tourné à New York. Cette chanson annoncera les couleurs du prochain EP à paraître en juin 2017.

En Février 2016, la chanson Daydream est sélectionnée pour une compilation du label montréalais Jeunesse Cosmique, puis diffusée sur les ondes de CHOQ et CISM. En novembre 2016, le label new yorkais Factory Fast Records retient la chanson You Blew Me Away pour une compilation. En février 2017, la chanson Comme un zèbre dans le désert sera à son tour retenue. Puis, la chanson Last Curtain Call est retenue pour le 2e épisode de la série télé Highways to Fairways, diffusée en avril 2017 sur TSN et ESPN.

Dès 2014, Julie Curly et ses musiciens performent dans divers bars et festivals au Québec. Annexé à leurs compositions originales francophones et anglophones, le groupe offre aussi – selon le type de prestation et d’événement – des reprises/ covers (années 60 à aujourd’hui), afin d’enchanter tous les publics. En juin 2016, deux albums de covers Cover Session Vol.1 et Vol.2 « Covering the classics » sont lancés sur les plateformes numériques par le label britannique Instrumental. Son cover de Let it Be des Beatles lui vaudra de se classer parmi les finalistes de la Voice Council Singing Competition Winter 2016 (organisée par Voice Council Magazine et TC-Helicon) alors que la composition La belle époque (figurant sur l’album Confessions) accède à la demi-finale.

En juin 2017, grâce à une subvention de FACTOR, des radiodiffuseurs privés du Canada et du Gouvernement canadien Julie Curly lance Flower Power Soul. Alliant textes revendicateurs, nostalgie & histoires personnelles, l’album rend hommage à l’esprit des années 60-70. Dès mai 2017, le single radio Stuck in Your Comfort Zone (paroles: Julie Curly / Musique: Gilbert Cantin) tourne sur les ondes de plus d’une soixantaine de radios au Québec, en Ontario, au Nouveau-Brunswisk ainsi que dans d’autres provinces canadiennes. Alors que le groupe offre quelques spectacles de lancement en juin, l’album continue sa progression sur les ondes radio. En janvier 2018, Redemption Song, (paroles: Julie Curly / Musique: Monique Dumas), est le second extrait de l’album Flower Power Soul, lancé sur les ondes radio.

Au printemps 2018, Julie prend part au RiseUpTV tour, une tournée de spectacles en Ontario et au Québec. Fière de sortir de sa zone de confort, elle continue de se présenter sur scène avec sa formation actuelle.

En 2019, à l’occasion d’un spectacle dans le cadre de le la Fête nationale du Québec, elle lance le single Un peuple, une voix ((paroles: Julie Curly & musique: Julie Curly & Sylvain Deschamps). Une chanson acoustique aux accents pop/folk, qui se propose de revisier la nostalgie des fêtes de la Saint-Jean Baptiste au Québec, le 24 juin. Une pointe de nostalgie, un « Je me souviens » pour la fête nationale. Puis, à la fin 2019, le 1er décembre, pour la Journée mondiale de lutte contre le sida, elle lance la chanson En plein coeur. Hommage à celles et ceux qui écoutent leur coeur, malgré les orages qui traversent leurs vies, cette chanson se veut un outil de sensibilisation pour la cause, un hymne à ceux et celles vivant avec le VIH et les préjugés qui subsistent. La chanson fut spécialement écrite et composée par Julie pour la campagne de sensibilisation de la Maison Plein Coeur, située à Montréal. Une vidéo de style lipdub fut produite, sur les airs de la chanson, où plusieurs personnes vivant avec le VIH dansent, puis se démasquent pour contrer les préjugés: en plein coeur. 

En 2020, Julie continue de prêter sa voix à Maison Plein Coeur, à titre de porte-parole. Puis, à l’automne 2020, elle lance le vidéoclip de la chanson Redemption Song, qui figure sur l’album Flower Power Soul. Entièrement autoproduit, ce vidéoclip présente une balade pop, positive et ensoleillée, en cette période plutôt grise de pandémie mondiale. La musique tel un baume, s’affiche dans le clip de Redemption Song

Musiciens (2018 à aujourd’hui): Julie Curly (voix, harmonica,mandoline), Sylvain Deschamps (guitare, back vocals), Richard Gagnon (basse), Pat Saraceno (batterie). 


Musiciens (2014-2017): Julie Curly (voix, harmonica, mandoline, textes), Gilbert Cantin (basse, back vocals, composition), Jean-Yves Cardin (claviers, arrangements), Robert Massé (batterie). Autres musiciens ayant pris part à la formation, Didier Renaud (basse), Sylvain Beaudoin (guitare). Et à quelques spectacles: Jenny Kuca et Anne-Marie Kirouac (percussions). 

Julie Curly: https://juliecurly.com/

Chanson Dire adieu de Jonathan Desclin

Bonjour,

voilà le clip de la chanson Dire adieu de Jonathan Desclin:

https://www.youtube.com/watch?v=I1LD2dShFDc&ab_channel=TheForceJ-PProd.

Bravo Jonathan pour la très belle interprétation.

J’ai écrit les paroles.

Allez voir le clip et n’oubliez pas d’aimer :).

Merciiii.

Pieds nus sur la terre (poème à chanter)

Arrivera le temps
où nous n’aurons plus d’émoi
ni de voix
pour apprendre les nuages
les deviner
nous raconter
pour accueillir le vent
dans le branchage lumineux
des arbres millénaires
où nous n’aurons plus assez d’ailes
pour nous élever
et atteindre le chuchotement
des oiseaux de printemps
et de neige

arrivera le temps
où nous n’aurons plus de croix
ni de voix
pour entendre le torrent
déferlant
le souffle des étoiles
le frisson de la nature
mère miroir
aux parfums enivrants
abandonnée et dérobée
sous les éclairs d’un matin triste
plus de ruisseaux
de glace et de miroitements
ni la mémoire de l’eau
pour couler sur les écorchures
visibles et invisibles
de ce monde autrefois sacré

arrivera le temps
où nous n’aurons plus de foi
ni de voix
où le silence se fera
sur l’aurore et la mer
dans les larmes de l’aube
banquise disparue
et le bruissement anéanti
des forêts boréales
ciels seuls et dévétus
par l’ombre immense
des crépuscules athées
aux chaleurs violentes
qui étouffent
et dans la sécheresse orageuse
de nos yeux et nos coeurs

mais arrivera un temps
oui il arrivera
enfin ce temps
mon fils
où nous aurons à nouveau le choix
et la voix
où nous pourrons croire
à la lumière
du soleil et de la lune
à leur éclat immense
souvenirs lointains et futurs
de saisons claires
alors nous entrerons
dans le chant des ancêtres
et la féérie patiente
des couleurs et des races
dans les ouragans ardents et humides
de l’humanité

pieds nus sur la terre

le regard plein de présence
et d’horizon
dans le jour sain
et l’espace infini
de l’autre

pieds nus sur la terre

dès lors mon fils
les heures et le sable
coulant dans nos veines
seront la pierre angulaire
et le respect intemporel
de nos lendemains
sans masque

d’espoirs étincelants
et de fraternité universelle

Christophe Condello

10/08/2021

L’enfant diamant

L’enfant diamant :

Dans le noir et le blanc
comme une vieille photo jaunie
aujourd’hui je déconfine ma vie
en un instant devenu grand
ma jeunesse volée, entâchée

et moi l’enfant diamant
âme de rêve, de vérité
et moi l’enfant brillant
dans notre unicité
l’aube de lendemains chantants
entre lumière et pureté

il faut aider nos anges
à déployer leurs ailes
les laisser atteindre le ciel
chasser la noirceur de nos cœurs
pour enfin caresser le bonheur

et moi l’enfant diamant
âme de rêve, de vérité
et moi l’enfant brillant
dans notre unicité
l’aube de lendemains chantants
entre lumière et pureté

maintenant je crie ce que je suis
je donne des couleurs à mes nuits
je m’évade du pays d’autrefois
j’embrasse la vie, une nouvelle voie
je suis les autres et je suis toi

et moi l’enfant diamant
âme de rêve, de vérité
et moi l’enfant brillant
dans notre unicité
l’aube de lendemains chantants
entre lumière et pureté

je me dresse, la tête haute
pour cueillir tous les soleils
pour goûter la joie, le miel
des matins doux qui chuchotent
une pierre précieuse, un avenir

et moi l’enfant diamant
âme de rêve, de vérité
et moi l’enfant brillant
dans notre unicité
l’aube de lendemains chantants
entre lumière et pureté

Christophe Condello

Âme

Au lendemain de la fête de toutes les mamans, les paroles d’une chanson dédiée aux femmes, ÂME:

Fille je suis fille
d’un homme d’une autre saison
feu je suis feu
de l’éclair et de l’univers
belle je suis belle
dans le don et le pardon
femme je suis femme
de pensées et d’évasion
flamme je suis flamme
de plaisirs et de passions

âme je suis âme
du présent et de l’horizon
âme je suis âme
âme je suis âme

mère je suis mère
de nos bases, nos fondations
fière je suis fière
de l’homme que tu peux devenir
coeur je suis coeur
du passé et de l’avenir
promesse je suis promise
sans ombre et sans trahison
forte je suis forte
de caresses et de tendresse

âme je suis âme
du présent et de l’horizon
âme je suis âme
âme je suis âme

soeur je suis soeur
de la terre et de la mer
racine je suis racine
de l’harmonie, de la vie
lumière je suis lumière
de nos clartés, nos voluptés
pleurs je suis pleurs
sur nos plaies, perles de rosée
amour je suis amour
le flux et reflux des marées

âme je suis âme
du présent et de l’horizon
âme je suis âme
âme je suis âme

femme je suis femme
debout, sans compromission

âme je suis âme
du présent et de l’horizon
âme je suis âme
du présent et de l’horizon

Christophe Condello

Rêves avortés

Les années 90
le Québec s’est assoupi
notre emblème la fleur de lys
est remplacé par l’iris

la téléréalité
les ordis et les selfies
soupçons d’insipidité
beau bouquet pour la patrie

et nos rêves envolés
et nos rêves envolés

on nous gave d’artifices
autant de bonheurs factices
pour faire battre nos poitrines
grande promo sur les poutines

pour garder le statu quo
le gouvernement t’achète
un ou deux billets de loto
pas si grave si on s’endette

et nos rêves envolés
et nos rêves envolés

moins de folie, moins de liberté
au coeur de la métropole
conserver les monopoles
un chemin reprogrammé

quelques votes monnayés
moins d’argent pour la culture
notre sang contaminé
tête baissée, droit dans le mur

et nos rêves avortés
et nos rêves avortés

Christophe Condello
avril 2019

Julie Curly

Vivre sa vie à l’envers

Previous Older Entries

Follow Christophe Condello on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :